AfricaRice News release

Les micro-entreprises agro-industrielles sont porteuses d’espoir pour les communautés paysannes affectées par le VIH/SIDA en Afrique

24 octobre 2007, Cotonou, Benin — Les micro-entreprises agro-industrielles telles que la transformation alimentaire et le petit élevage peuvent procurer la sécurité économique et donner une dignité aux communautés paysannes affectées par le VIH/SIDA en Afrique subsaharienne.

Cela a été mis en exergue par le groupe multisectoriel d’experts qui ont pris part à la conférence organisée récemment à Cotonou, Bénin sur le thème “De la recherche à l’action : réduire les impacts du VIH/SIDA sur l’agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest”.

Cette conférence a été abritée par le Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) avec l’appui fort duCentre Technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA), de l’Agence canadienne de développement international (ACDI), du PSI-Bénin/KfW, et du Centre de recherches pour le développement international (CRDI).

L’un des temps forts de cette conférence a été la visite au Centre Songhai, organisation non gouvernementale (ONG), où les participants ont pu constater de visu les micro-entreprises agro-industrielles porteuses d’espoir pour les communautés paysannes affectées par le VIH/SIDA.

“Pour diriger ces entreprises, nous n’avons pas besoin de beaucoup de terres ou de main-d’oeuvre,” a affirmé l’un des participants, M. Comlan Houessou, président de l’Association béninoise des personnes vivant avec le VIH.

Mettant en exergue le rôle du secteur agricole dans la réduction des conséquences du VIH, Mme Diana Tempelman de la FAO a déclaré dans son discours liminaire : “En Afrique, jusqu’à 80% de la population dépend de la production agricole pour leur survie et ce secteur peut réduire de beaucoup leur vulnérabilité aux effets de la pandémie.”

Elle a donc insisté sur l’urgente nécessité d’arrêter de perpétuer le cycle négatif où la pauvreté entraîne une grande insécurité alimentaire, obligeant les populations à adopter des comportements à risque, ce qui les rend plus vulnérables à l’infection du VIH qui, à son tour, contribue à la pauvreté.

Cette conférence était organisée dans le cadre de l’Initiative sur le VIH/SIDA et l’agriculture à l’échelle du Système (SWIHA) du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale(CGIAR) qui supporte 15 centres internationaux de recherche agricole.

Selon Dr Rita Agboh-Noameshie, Coordinatrice de SWIHA basée à l’ADRAO, la conférence a donné aux acteurs les opportunités :

  • de partager des expériences, surtout en ce qui concerne les perspectives transafricaines;
  • d’acquérir des connaissance dans la programmation efficace des stratégies visant à réduire les effets du VIH/SIDA sur l’agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition ; et
  • de diffuser à grande échelle les meilleures pratiques et politiques

L’élément le plus commun qui s’est dégagé de la conférence est que les projets de développement décentralisés en milieu rural portant sur le VIH/SIDA en Afrique se sont montrés plus couronnés de succès que les interventions de haut vers le bas.

Confirmant cet état des choses, Dr Hans Binswanger, Université de Tshwane, Afrique du Sud, a souligné que les interventions de VIH/SIDA doivent être multisectorielles et décentralisées, doivent utiliser des approches participatives et doivent impliquer les communautés cibles dans la planification et la mise en œuvre des activités.

D’autres recommandations incluent la nécessité :

  1. de mettre en place un système de suivi et d’évaluation (S&E) avec des indicateurs uniformes en vue de donner un feedback sur les projets et programmes de VIH/SIDA en agriculture à différents niveaux tant à l’intérieur qu’à travers les pays ;
  2. de collecter les données de base désagrégées selon le genre à travers l’Afrique de l’Ouest et du Centre et les utiliser pour développer des interventions stratégiques ;
  3. de documenter les informations et les pratiques relatives aux méthodes indigènes en matière de semences, d’élevage, de plantes médicinales/nutritives, de systèmes culturaux, de stockage des semences et de stratégies d’adaptation ;
  4. d’intégrer les questions de VIH/SIDA dans la planification agricole ;
  5. de soutenir et de former les communautés en matière d’organisation des groupes et de prise de décisions conjointes ;
  6. d’encourager et de former les communautés cibles à devenir moins dépendantes de l’aide extérieure ;
  7. de travailler avec les structures existantes à tous les niveaux

A la fin de la conférence, Dr J Woodend du CTA a déclaré : “Le VIH/SIDA constitue l’une des menaces les plus graves au développement agricole et rural de la région et nous espérons que l’échange d’informations et d’expériences au cours de cette conférence contribuera à réduire l’impact de cette pandémie”.

La conférence a réuni environ 120 participants venus de 20 pays africains et d’autres parties du monde, représentant les décideurs politiques et les pratiquants de première ligne des programmes de VIH/SIDA et de sécurité alimentaire de la recherche, du développement, de la communauté des donateurs, des ONG et des média.

Au nombre des participants figuraient les représentants des organisations suivantes : ACF,AED/FANTACABICARE InternationalCORAFCroix rougeCTAConcern WorlwideFAO,Service allemand du développementGTZHeifer InternationalIFDCIRD-AFRISAT, IRIN-OCHAONUSIDA et PAM.

Les représentants des systèmes nationaux de 12 pays africains (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Guinée, Libéria, Niger, Nigeria, Ouganda, Sierra Leone, Togo) et de sept centres du GCRAI (ADRAOBioversity InternationalCIATICRISATIFPRI,IITA et WorldFish Center) ont aussi pris part à la conférence.

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: