AfricaRice News release

Le Conseil d’administration de l’ADRAO approuve l’harmonisation des activités avec celles du CIAT, de l’IRRI et de l’IITA

28 mars 2007, Cotonou, Benin — Lors de sa réunion qui vient de s’achever, le Conseil d’administration du Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) a fortement appuyé l’harmonisation des activités spécifiques de l’ADRAO et celles du Centro Internacional de Agricultura Tropical (CIAT), de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) et de l’Institut international de recherche sur le riz (IRRI).

L’ADRAO conjugue ses forces avec celle de l’IRRI et du CIAT dans le cadre d’une nouvelle vague de partenariat visant à créer une forte synergie pour la recherche rizicole en Afrique.

Pour améliorer l’efficacité de l’utilisation des ressources, l’ADRAO et l’IITA-Cotonou adoptent des services institutionnels communs pour les activités de la station de recherche de l’IITA au Bénin, qui abrite également le siège temporaire de l’ADRAO.

L’ADRAO, l’IRRI, le CIAT et l’IITA sont des centres soutenus par le Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI).

Le Conseil d’administration de l’ADRAO a approuvé ces nouvelles orientations dynamiques en matière d’alliance inter-centre, basées sur le respect mutuel, tout en réaffirmant l’intégrité de l’ADRAO et son statut spécial d’association intergouvernementale de pays membres africains.

« Je suis heureux de dire que la nouvelle vision que le Directeur général, Dr Papa Abdoulaye Seck, a présentée met l’accent sur ces alliances stratégiques car il croit fermement qu’il serait impossible qu’une seule organisation puisse mettre en œuvre un programme de recherche efficace en Afrique, » a déclaré M. Gaston Grenier, président du Conseil d’administration de l’ADRAO.

M. Grenier a décrit cette réunion du Conseil d’administration comme étant « très spéciale », parce que pour la première fois, sur invitation de l’ADRAO, des représentants de l’IRRI ont participé à cette réunion en qualité d’observateurs. Il s’agit du président du Conseil d’administration, Dr Keijiro Otsuka et deux membres du Conseil, Dr Ronald L. Phillips et Prof. Ruth K. Oniang’o.

« Cela témoigne de la volonté ferme de l’IRRI de travailler en étroite collaboration avec l’ADRAO, » a indiqué Dr Otsuka, qui est un grand défenseur du partenariat IRRI-ADRAO pour l’Afrique.

En tenant compte des avantages comparatifs de l’ADRAO et de l’IRRI, cinq domaines thématiques ont été identifiés en vue des activités de recherche conjointes sur le riz : génomique, semences, politique, post-récolte et chaîne de la denrée.

Les chercheurs cadres des deux centres ont déjà commencé à participer aux réunions de planification de la recherche de chacun des centres et des propositions conjointes ont été soumises aux donateurs. « Le partenariat IRRI-ADRAO avance bien, » a déclaré M. Gaston Grenier.

M. Grenier a aussi exprimé la satisfaction du Conseil d’administration par rapport aux démarches entreprises pour mettre en place des services communs pour l’ADRAO et l’IITA à la station de recherche de Cotonou. « Toute notre gratitude au GCRAI pour son appui dans cet exercice, dont la fin est prévue pour septembre 2007. » Il a apprécié le fait que les chercheurs de l’ADRAO profitaient du partage des équipements de recherche de la station de lutte biologique de l’IITA à Cotonou.

Le Conseil d’administration a chaleureusement accueilli les deux nouveaux membres qui sont communs à l’IITA et à l’ADRAO : Dr Barbara Becker d’Allemagne et Dr Adama Traoré du Mali.

L’ADRAO a aussi réservé un accueil spécial aux autres nouveaux membres de son Conseil d’administration —Dr Tsekede Abate d’Ethiopie, Dr Getachew Engida du Royaume-Uni et Dr Kiyoaki Maruyama du Japon.

La présence de deux représentants du panel de la Revue externe des programmes et de la gestion de l’ADRAO (REPG) a donné un cachet plus particulier à la réunion du Conseil d’administration : il s’agit de Prof. Eric Tollens, président du panel et de Dr Pammi Sachdeva, membre du panel chargé de la gouvernance. L’ADRAO subit sa cinquième REPG cette année.

Les autres temps forts de cette réunion incluent certaines annonces importantes, notamment :

  • Le lancement d’un programme de stage post-MSc : Le Conseil d’administration a applaudit la nouvelle initiative de Dr Seck de lancer un programme de stage de 2 ans à l’ADRAO pour les étudiants africains en MSc. Cela va non seulement accroître la masse critique des chercheurs à l’ADRAO, mais permettrait aussi de renforcer la capacité scientifique des pays africains.
  • Le plaidoyer de haut niveau : En association avec ses partenaires, l’ADRAO développe une stratégie pour influencer les décideurs politiques africains à investir davantage dans l’agriculture et dans la recherche agricole.
  • L’approbation du PMT AOC : Le Conseil d’administration a salué les efforts fournis sur le Plan régional de l’Afrique de l’Ouest et du Centre pour l’action collective et a suggéré des moyens pour faire avancer le processus.
  • La rationalisation de la structure de recherche de l’ADRAO : La structure de la recherche de l’ADRAO a été simplifiée et des groupes thématiques mis en place en vue d’améliorer davantage l’efficacité et la qualité de la recherche du Centre.
  • Le statut des installations du siège de l’ADRAO en Côte d’Ivoire : Les installations, y compris la banque de gènes, sont intactes et bien entretenues. Les champs expérimentaux sont utilisés pour la multiplication à grande échelle des semences de NERICA à distribuer aux programmes nationaux.

A la fin de la réunion, le Conseil d’administration a remercié ses membres sortants, Mme Mary U. B. Mokwunye du Nigeria et Prof. Takeshi Horie du Japon, pour leur contribution inestimable au Centre.

Le Conseil d’administration a aussi saisi l’opportunité pour féliciter l’ADRAO qui a récemment remporté le Prix des Nations Unies pour le partenariat triangulaire Sud-Sud. Les membres du personnel de l’ADRAO ainsi que les post-doctorats qui se sont distingués par leurs réalisations ont aussi été félicités.

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: