AfricaRice News release

Le Congrès du riz en Afrique adopte des résolutions d’une grande portée et confère l’honneur du premier Congrès à Dr Nwanze

Dar es Salaam, Tanzanie — Au Congrès du riz en Afrique qui vient de s’achever à Dar es Salaam, Tanzanie, organisé par le Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) sous l’égide du ministère tanzanien de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Coopératives, un ensemble de résolutions stratégiques ont été adoptées et qui sont d’une grande portée pour l’avenir de la recherche et le développement rizicoles en Afrique.

Résolutions du premier Congrès du riz en Afrique

  • Le Congrès décide que, étant donné que l’Afrique doit importer presque 50 % du riz dont elle a besoin et que la demande croît au taux de 6 % par an, le riz doit être l’une des pierres angulaires d’une Révolution verte pour l’Afrique, qui anticipe sur les besoins des populations futures.
  • Le Congrès vise à transformer le faible niveau d’expertise scientifique disponible en Afrique subsaharienne où il n’existe que 83 chercheurs pour un million de personnes, par rapport à 1100 chercheurs pour un million dans les pays industrialisés et 785 pour un million en Asie, et décide que pour que la Révolution verte réussisse en Afrique, il faut urgemment un nouveau programme de renforcement des capacités concentré sur le développement d’un cadre multidisciplinaire de chercheurs et de vulgarisateurs.
  • Le Congrès décide que pour accélérer l’adoption par les paysans des variétés du Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA) et d’autres technologies améliorées, il faut des actions concertées d’un vaste partenariat incluant les gouvernements, les institutions de recherche, les ONG, le secteur privé, les organisations locales, régionales et internationales. Le Congrès reconnaît l’importance de la microfinance et de l’apprentissage participatif comme de puissants moyens à la fois pour la dissémination des technologies et pour le développement d’une infrastructure appropriée en vue d’améliorer l’accès aux semences, aux engrais, à la mécanisation et aux systèmes de marché.
  • Le Congrès exprime sa profonde gratitude au Gouvernement de la République Unie de Tanzanie pour son soutien et son hospitalité. Il reconnaît le rôle joué par le Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO), non seulement dans l’agriculture africaine et, par conséquent, dans la croissance économique du continent mais aussi en assumant le leadership dans le domaine de la recherche et du développement rizicoles. Désireux donc que le Centre continue de fournir ce leadership dans le domaine du développement de la riziculture en Afrique, le Congrès décide et exhorte tous les acteurs à maintenir l’identité du Centre, comme précédemment décidé par le Conseil des ministres de l’ADRAO en septembre 2005 et par le Comité des experts nationaux en juin 2006, et à renforcer ses capacités pour le bien-être des riziculteurs africains.

Honneur du Congrès à Dr Nwanze

Prof. Richard Musangi, Président du Comité de personnalités éminentes du Congrès du riz en Afrique, a conféré l’honneur du Congrès à Dr Kanayo F. Nwanze, en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle à la recherche et au développement rizicoles en Afrique pendant son mandat comme Directeur général du Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) de 1996 à 2006.  

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: