AfricaRice News release

Un chercheur de l’ADRAO a remporté le Prix international du riz du Japon

Cotonou, Benin — Dr Moussa Sié, Sélectionneur riz de bas-fond du Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO), a été choisi comme l’un des deux lauréats du Fukui International Koshihikari Rice Prize 2006 du Japon en reconnaissance de ses contributions significatives à la production rizicole en Afrique subsaharienne.

Dr Sié, de nationalité Burkinabe, est le premier Africain à recevoir cet important prix. Il a plus de 20 ans d’expérience dans la sélection et l’amélioration des variétés de riz, avec un accent particulier sur les systèmes pluviaux.

Avant son arrivée à l’ADRAO, Dr Sié a été longtemps associé à la R&D rizicoles à l’Institut de l’environnement et des recherches agricoles (INERA), Burkina Faso et a à son actif le développement de plusieurs variétés de riz à haut rendement et résistantes aux multiples stress. Il a été activement impliqué dans la coordination de la recherche rizicole et le transfert de technologies aux niveaux national et régional.

Dr Sié en collaboration étroite avec le Sélectionneur riz irrigué de l’ADRAO, Dr Kouamé Miézan, et les programmes nationaux des pays ouest-africains, a joué un rôle clé en élargissant la percée du riz NERICA de plateau de l’ADRAO aux bas-fonds – l’une des écologies rizicoles les plus complexes au monde.

Le NERICA se réfère au croisement réussi par les chercheurs de l’ADRAO des espèces asiatiques et africaines du riz cultivé pour produire des plantes qui combinent les meilleures caractéristiques des deux parents. Dr Monty Jones, ex-chercheur senior à l’ADRAO a remporté le Prix mondial de l’alimentation pour son travail de pionnier sur le NERICA en 2004. Le nom NERICA est devenu une marque déposée par l’ADRAO en 2004.

Dr Sié et ses partenaires ont utilisé la technologie du NERICA pour aller au-delà du produit original du NERICA, qui a été une remarquable percée pour les écologies rizicoles de plateau, mais qui a eu très peu d’impact dans les écologies de bas-fond.

Compte tenu du haut potentiel des bas-fonds pour l’intensification durable de la riziculture en Afrique, les nouvelles variétés de riz développées par Dr Sié et ses partenaires sont bien placées pour avoir un impact plus grand par rapport aux variétés NERICA originales, qui ont déclenché le potentiel de l’écologie de plateau en Afrique subsaharienne.

Le modèle unique de partenariat R&D entre l’ADRAO et les programmes nationaux des pays d’Afrique de l’Ouest a joué un rôle déterminant dans le succès de Dr Sié à travers le réseau riz ROCARIZ, qui a facilité l’approche de sélection-navette pour accélérer le processus de sélection et réaliser l’adaptabilité à grande échelle des NERICA de bas-fond.

« Le développement des NERICA de bas-fond est une autre percée significative de l’ADRAO et de ses partenaires nationaux. Nous sommes enchantés que Moussa Sié ait gagné ce prestigieux prix international du Japon, qui est l’un des premiers champions des NERICA, » a déclaré Dr Kanayo F. Nwanze, Directeur général de l’ADRAO.

« Cette reconnaissance, en plus du Prix mondial de l’alimentation pour les NERICA, montre que l’ADRAO, qui est en même temps un Centre de recherche et une Association pour le développement de la riziculture en Afrique, continue de livrer des produits de classe mondiale pour le bénéfice des paysans pauvres dans la région la plus pauvre du monde, » a ajouté Dr Nwanze.

Environ 60 des variétés de NERICA de bas-fond, avec un potentiel de rendement de 6-7 tonnes par ha et une bonne résistance aux principaux stress de bas-fond, ont déjà été adoptés par les paysans dans plusieurs pays africains à travers le processus de sélection variétale participative (PVS). Quatre variétés de NERICA de bas-fond ont été officiellement homologuées au Burkina Faso et deux au Mali en 2005.

Dr Sié partage le Fukui International Koshihikari Rice Prize 2006 du Japon avec Dr Akihiiko Ando du Brésil, qui a contribué à la sélection du riz en utilisant les mutations induites par radiation. Le Prix a été institué en 1997 pour commémorer le développement de Koshihikari, l’une des variétés de riz japonais les plus populaires. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 15 avril 2006 dans la ville de Fukui au Japon.

Les précédents gagnants de ce prix sont le lauréat du Prix mondial de l’alimentation Yuan Longping, Vu Tuyen Hoang, Choi Hae Chune, et deux chercheurs de l’IRRI : le regretté Dharmawansa Senadhira et Sant Singh Virmani.

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: