AfricaRice News release

AfricaRice et ses partenaires belges remportent le prix T W Schultz

Une équipe de recherche internationale dirigée par Dr Matty Demont, agro-économiste spécialiste des chaînes de valeur au Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), a reçu le prestigieux prix T W Schultz pour la meilleure contribution sous forme d’article lors de la 28e Conférence internationale des agro-économistes (ICAE) tenue récemment à Foz do Iguaçu, au Brésil.

Cette conférence-phare est organisée une fois tous les trois ans par l’Association internationale des agro-économistes (IAAE), qui compte parmi ses membres des agro-économistes du monde entier et d’autres acteurs qui se préoccupent des problèmes économiques, et l’objectif principal de l’association est de promouvoir l’application de l’économie agricole en vue d’améliorer les conditions sociales et économiques rurales.

Le prix Schultz porte le nom du lauréat du prix Nobel d’économie, Theodore W Schultz, qui a apporté une contribution exceptionnelle à l’IAAE et à la profession des agro-économistes. Ce prix est octroyé à la meilleure contribution sous forme d’article lors de l’ICAE.

Les autres membres de l’équipe gagnante comprennent Mme Maïmouna Ndour et Dr Papa Seck d’AfricaRice, M. Pieter Rutsaert et Prof. Wim Verbeke de l’Université de Ghent et Prof. Eric Tollens de l’Université de Louvain, Belgique.

Ils ont reçu le prix pour leur article intitulé : « Experimental auctions, collective induction and choice shift: Willingness-to-pay for rice quality in Senegal », qui sera publié dans la revue « European Review of Agricultural Economics » en 2013.

L’article met en exergue la méthode novatrice mise au point par AfricaRice en vue de la conduite de ventes aux enchères expérimentales dans le contexte africain. Une vente aux enchères expérimentales crée un marché dans un milieu artificiel ou « laboratoire » qui permet d’effectuer des tests pour déterminer si le comportement des consommateurs peut être modifié sous certaines conditions. Cela fournit plus d’informations et différentes de celles issues des enquêtes classiques.

L’innovation de cette méthode est qu’elle intègre les outils de la psychologie sociale en vue de lever le voile sur les processus de cognition sociale dans le « laboratoire », ce qui contribue à mesurer l’impact du bouche-à-oreille sur la perception des consommateurs sur les éléments qualitatifs du riz. Ainsi, les expériences génèrent des informations intéressantes sur les leaders d’opinion qui peuvent être utilisés dans le marketing viral des produits locaux à base de riz dans les zones urbaines de consommation sur l’ensemble du continent.

AfricaRice a utilisé les ventes aux enchères expérimentales comme outil de recherche important en vue de déterminer les perceptions des consommateurs sur les différents types de riz, et le prix qu’ils seraient prêts à payer pour ce riz. Depuis lors, 12 ventes aux enchères expérimentales ont été conduites, qui ont vu la participation de plus de 1 600 femmes à travers l’Afrique.

Le programme de recherche expérimentale a confirmé que le riz local peut être plus compétitif que les importations, si la qualité est adaptée aux normes du consommateur dans les marchés urbains, et d’autant plus si le riz est conditionné et étiqueté de façon attrayante.

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: