AfricaRice News release

Le NERICA fait partie des meilleures percées agricoles des 30 dernières années

29 janvier 2007, Cotonou, Benin — « Le NERICA est cité comme une percée majeure des 30 dernières années en matière de recherche agricole, »  a déclaré Dr Monty Jones, lauréat du Prix mondial de l’alimentation, lors du récent lancement d’une conférence annuelle intitulée la Conférence Dr Monty Jones par leCentre du riz pour l’Afrique (ADRAO) à Cotonou, Bénin.

Dr Jones a aussi annoncé que le NERICA fait partie du premier groupe de technologies prometteuses identifiées par le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) pour le programme de la dissémination des nouvelles technologies agricoles en Afrique (DONATA).

DONATA est un effort clé pour atteindre les objectifs du Programme pour le développement agricole en Afrique (CAADP) de l’Union africaine et du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique.

Dr Jones, Secrétaire exécutif du FARA, est le premier et, jusqu’ici, le seul Africain à recevoir le Prix mondial de l’alimentation assimilé au prix Nobel d’Agriculture. Il a reçu ce prix en 2004 pour ses recherches pilotes au Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) qui ont abouti à la percée du NERICA.

Exprimant sa profonde gratitude au Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) d’avoir institué la Conférence Dr Monty Jones, Dr Jones a déclaré : « Il s’agit là de l’acte institutionnel le plus important qui sera identifié à jamais à mes contributions à la science et à la technologie à travers l’agriculture.

L’annonce de la Conférence Dr Monty Jones a été faite par Dr Papa Abdoulaye Seck, Directeur général du Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO), lors d’une cérémonie spéciale organisée par le Centre en l’honneur de Dr Jones, le Père du NERICA.

« Cela est pour nous une façon d’immortaliser un homme qui s’est immortalisé lui-même, » a dit Dr Seck dans un discours époustouflant sur la contribution inestimable de Dr Jones à l’Afrique.

« Dr Monty Jones a démontré par sa remarquable contribution qu’il est possible de redessiner la carte agricole de notre continent grâce au génie créateur africain. En effet, NERICA est, à n’en point douter, l’espoir de tout un continent, l’arme que nous comptons utiliser pour combattre la faim et réaliser une sécurité alimentaire continentale, » a ajouté Dr Seck.

Citant le récent développement d’une nouvelle génération de NERICA adapté aux écologies rizicoles à haut impact – une réalisation de Dr Moussa Sié, chercheur au Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO), et de ses partenaires des programmes nationaux – Dr Seck a dit que l’œuvre du Père du NERICA est constamment fructifiée.

Au nom du Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO), Dr Seck a présenté à Dr Jones une plaque en reconnaissance de sa « réalisation exceptionnelle en matière de recherche rizicole et de son engagement exemplaire au service de l’Afrique. »

Dr Jones a été ensuite invité à inaugurer le nouveau laboratoire de biotechnologie du Centre. Les outils biotechnologiques comme la culture d’anthères, ont permis à Dr Jones et aux membres de son équipe de surmonter, dans les années 1990, les problèmes de fertilité liés aux croisements interspécifiques entre les espèces de riz asiatique et africain et de fixer rapidement ces lignées (connues par la suite comme NERICA).

A la fin de sa visite, Dr Jones a déclaré, « En regardant le niveau du travail et le morale élevé du personnel, je suis convaincu que le Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) se renforce davantage et va dans la bonne direction sous le leadership de Dr Seck. »

Dr Jones a assuré que le Centre pourrait compter sur le soutien du FARA à tout moment. « Le FARA va explorer plus d’initiatives de collaboration avec le Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO), » a-t-il dit.

Avaient pris part à cette cérémonie spéciale des officiels du gouvernements, des institutions nationales et internationales de recherche, des bailleurs de fonds, le corps diplomatique, des organisations non gouvernementales, des associations de paysans, le secteur privé et les média. L’un des points saillants du programme a été un ballet folklorique sur le NERICA exécuté par un groupe de paysannes du Bénin.

Son Excellence, Roger Dovonou, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gouvernement du Bénin ; Dr Narcisse Djègui, Directeur général de l’Institut national de recherches agronomiques du Bénin (INRAB) ; et Mr Pascal Gbénou, représentant des paysans du Bénin, faisaient partie du panel des intervenants.

Dr Jones était accompagné de sa femme et de sa fille et des cadres du FARA. Décrivant sa visite dans le Centre comme « merveilleux retour à la maison, » il a dit que lui et sa famille étaient très touchés par les impressionnants arrangements et l’accueil chaleureux.

Advertisements

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

Advertisements
%d bloggers like this: