AfricaRice News release

Comment améliorer la compétitivité du riz en Afrique de l’Ouest: une stratégie commune développée pour améliorer l’impact de la recherche en politiques rizicoles

Cotonou, Benin — Les experts nationaux et internationaux de la recherche en politiques rizicoles en Afrique de l’Ouest ont développé une stratégie commune pour améliorer l’impact de la recherche en politiques et de structures institutionnelles rizicoles sur la compétitivité de la filière riz dans la région.

Les experts représentant le Burkina Faso, le Mali, le Nigéria, le Niger, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et le Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO) ont pris part récemment à une réunion sur la recherche en politiques rizicoles à Cotonou au Bénin.

Les éléments clé de la stratégie incluent:

  • La formation d’une plateforme de plaidoyer et de recherche en politiques rizicoles à l’échelle régionale – appuyée par des groupements nationaux forts de plaidoyer – à même de servir de créneau pour les politiques de promotion de la filière riz dans la région.  Il a été recommandé que l’ADRAO coordonne et entretienne la formation de cette plateforme.
  • Le développement et la mise en oeuvre d’un agenda commun pour la recherche en politiques rizicoles afin de fournir les informations nécessaires à la formulation des politiques nationales et régionales.
  • Le développement de propositions de projets multinationaux pour la recherche en politiques rizicoles basées sur les priorités de la recherche régionale identifiées par les participants et la recherche concertée de financement pour exécuter les projets.

Le riz est devenu un aliment d’importance stratégique en Afrique où il est cultivé et consommé dans environ 40 pays. Selon les économistes de l’ADRAO, la demande en riz en Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC), la ceinture du riz en Afrique, augmente à un taux de 6% par an—plus rapidement que partout ailleurs dans le monde.

Cette croissance de la demande en riz est largement due à l’urbanisation qui augmente à un taux de 3,5% par an en Afrique—plus rapidement encore que partout ailleurs dans le monde—et au changement de préférences des consommateurs. La production intérieure ne pouvant pas satisfaire la demande de plus en plus forte, les pays d’Afrique de l’Ouest dépendent beaucoup des importations de cet aliment de base. Les importations de riz sur la sous-région ont été multipliées par huit à 4 millions de tonnes par an depuis les années 60, à un coût annuel de plus de 1 milliard de dollars U.S.

Les petits paysans du riz de la région sont confrontés à une concurrence inégale du riz importé subventionné et doivent affronter des marchés qui sont très exigeants sur la qualité. Ils sont confrontés à des contraintes comme la vétusté des infrastructures et le manque d’accès aux marchés, aux intrants et aux crédits, à la transformation technologique et à l’information du marché.

Les experts des politiques sont d’accord qu’à moins de développer et de mettre en oeuvre des politiques favorables, adéquates et effectives dans toute la région, le riz local ne sera jamais compétitif. Ils ont planché sur des questions comme:

  • Pourquoi la production intérieure du riz dans la région n’est pas compétitive?
  • Que peut faire la recherche en politiques rizicoles?
  • Faut-il une politique agricole et commerciale commune pour la région?
  • Comment mettre en oeuvre un tel agenda? Quels seront les coûts et profits de l’agenda commun?

Les thèmes prioritaires de recherche sur les politiques rizicoles ont été identifiés et un réseau de chercheurs en politiques agricoles a été créé dans la sous-région. Les participants sont d’accord sur la nécessité d’une étude multinationale sur les effets  des politiques et de structures institutionnelles rizicoles actuelles sur la compétitivité du riz en Afrique de l’Ouest. Ils ont recommandé que l’ADRAO apporte son concours dans le renforcement des capacités de ses partenaires de la recherche en politiques rizicoles en Afrique de l’Ouest avec l’appui des participants.

« Les résultats de cette importante réunion contribueront à l’organisation d’une conférence régionale sur les Poliques et stratégies pour la promotion de la production du riz et la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne, prévue pour cette annéepar l’ADRAO », a dit Dr Patrick Kormawa, Economiste des politiques de l’ADRAO.

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: