AfricaRice News release

L’ADRAO lance le Projet ‘Semences pour la vie’ pour les populations dévastées par la guerre dans l’ouest de la Côte d’Ivoire

Abidjan, Côte d’Ivoire — Pour réduire la grave pénurie alimentaire et semencière dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, région dévastée par la récente crise ivoirienne, des semences de variétés de riz développées par l’ADRAO – Le centre du riz pour l’Afrique et ses partenaires ont été remises, le 8 août 2003, aux organisations des Nations Unies et non gouvernementales pour qu’elles les distribuent aux paysans dans le cadre du projet ‘Semences pour la vie’ de l’ADRAO.

La récente guerre civile ivoirienne qui a duré 10 mois a beaucoup affecté plusieurs régions du pays, elle a été particulièrement dévastatrice dans l’ouest de la Côte d’Ivoire – ceinture traditionnelle du riz qui s’étend le long de la frontière avec le Libéria.

Décrivant la situation critique des paysans de cette zone, Mme Jeanne Kopieu, Présidente de ‘Actions contre la pauvreté en Côte d’Ivoire’ (ACOPCI), une ONG locale qui aide à réhabiliter les communautés paysannes, a fait savoir que “Des milliers de paysans de cette région ont fui leurs villages lorsque les conflits sont devenus violents.”

Maintenant que le pays retrouve timidement son état normal, ces paysans retournent dans leurs villages. “Mais leurs maisons ont été détruites et les stocks de semences ont été pillés ou brûlés. A titre d’exemple, avant l’éclatement de la guerre civile, certains paysans de cette région avaient laborieusement épargné 35 tonnes de semences du Nouveau riz pour l’Afrique (NERICA) et les avaient stockées dans les banques de semences de leur village. Mais après le commencement de la guerre, ils ont perdu la totalité de leur stock de NERICA,” a déclaré Mme Kopieu.

”Au nom de ces malheureuses communautés paysannes, nous remercions l’ADRAO pour avoir pris le devant dans l’aide visant à leur donner espoir à travers ce don de semences,” a-t-elle annoncé en recevant les semences.

La FAO, le Programme alimentaire mondial et les ONG comme ACOPCI ont été activement impliquées dans l’aide apportée aux communautés paysannes de la région. Mais leur principale contrainte est le manque des semences des variétés adaptées à cette zone.

“Afin de répondre promptement à leurs besoins, nous avons décidé de distribuer les semences de deux variétés de riz, WITA 4 et WITA 12, pour les systèmes de bas-fonds, en plus des semences de NERICA pour les systèmes de plateau, “ a déclaré Dr G. Duei, Chef de l’Unité des ressources génétiques de l’ADRAO, qui a conduit cette initiative.

WITA 4 et WITA 12 conviennent particulièrement à cette zone et ont été précédemment sélectionnées par les paysans sous le programme de sélection variétale participative (PVS) comme étant les meilleures variétés. “Elles sont toutes les deux des variétés à haut rendement et résistantes à la toxicité ferreuse, une contrainte majeure à la production rizicole dans les systèmes de bas-fonds dans cette zone, “ a ajouté Dr Guei.

Ces variétés ont été précédemment développées et testées dans l’ouest de la Côte d’Ivoire en partenariat avec le système national de recherche agricole – le Centre national de recherche agronomique (CNRA), le Projet national du riz (PNR) et l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER).

En association avec ses partenaires, l’ADRAO va étudier l’utilisation et l’impact des semences distribuées dans les communautés paysannes de l’ouest de la Côte d’Ivoire et évaluera la perte de la biodiversité causée par la guerre civile dans les champs paysans.

“Nous avions précédemment collecté des variétés traditionnelles de riz dans cette zone et celles-ci ont été préservées dans la banque de gène de l’ADRAO. Il est de notre devoir maintenant de restituer les échantillons dupliqués de ces semences aux paysans qui ont perdu leurs variétés traditionnelles,“ a souligné Dr Guei, tout en signalant que l’ADRAO avait fait une restitution similaire de semences en Sierra Léone après la guerre civile dans ce pays.

La cérémonie de lancement des ‘Semences pour la vie’ a été organisée sous le parrainage du Ministère de la recherche scientifique, du Gouvernement de la Côte d’Ivoire en partenariat avec le CNRA, l’ANADER et le PNR. Ont également pris part à cette cérémonie, deux représentants du gouvernement hôte, le Représentant résident de la FAO M. Amadou Moustapha Kamara, le Président du Conseil d’administration de l’ADRAO le Prof. Richard Musangi et membre du Conseil Dr Rémi Pochat.

En souhaitant plein succès au projet ‘Semences pour la vie’ et aux récipiendaires des semences, Dr Kanayo F. Nwanze, Directeur général de l’ADRAO a déclaré : “Nous espérons que d’ici deux à trois ans, l’agriculture à base riz dans l’ouest de la Côte d’Ivoire sera restituée à ses pleines capacités et que les greniers des paysans seront remplis de riz, assurant ainsi une sécurité alimentaire durable dans le pays.“

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: