AfricaRice News release

Deuxième réunion biennale ADRAO/ Comité des experts nationaux

Bouaké, Côte d’Ivoire — Du 20 au 21 mars 2000, la direction de l’ADRAO a accueilli la deuxième réunion biennale ADRAO/Comité des experts nationaux à son siège à M’bé, Bouaké, Côte d’Ivoire. L’objectif de cette réunion statutaire est de servir de cadre à un forum régulier d’échanges entre l’ADRAO et ses partenaires des systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA). Ceci est particulièrement important comme point de départ (c’est-à-dire au niveau national) d’un processus de consultation impliquant divers acteurs.

Le Comité des experts nationaux (CEN) est formé des Directeurs des SNRA des Etats membres de l’ADRAO. Etaient présents à cette deuxième réunion ADRAO/CEN, des représentants venus de 15 Etats membres de l’Association : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone et Tchad. Le Cameroun et le Togo étaient absents. Le Conseil d’administration de l’ADRAO était représenté par Dr Diomandé Mamadou, Président du Comité des programmes du Conseil.

Objectifs de la réunion

Les récents développements intervenus à l’ADRAO dans les domaines suivants ont été présentés aux participants :

  • Dernière Revue externe des programmes et de la gestion de l’ADRAO
  • Evolution et progrès du programme de recherche de l’ADRAO depuis la dernière réunion de janvier 1998
  • Eléments pour une révolution verte dans le domaine rizicole en Afrique de l’Ouest et du Centre
  • Statut du nouveau Réseau régional de la recherche rizicole pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre (ROCARIZ), co-sponsorisé par le Conseil pour la recherche et le développement en Afrique de l’Ouest et du Centre (CORAF/WECARD)
  • Progrès dans l’élaboration du Plan stratégique de l’ADRAO pour la période 2001–2010
  • Discussions en cours sur la vision et la stratégie du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI) ; l’ADRAO est membre des 16 centres financés par le GCRAI
  • Evaluation des projets collaboratifs ADRAO/SNRA
  • Evénements à venir dans le calendrier de l’ADRAO.

Il a été également demandé au Comité d’apporter assistance et conseil dans la nomination des candidats au Conseil d’administration ; de fixer les conditions de recrutement du Coordinateur du ROCARIZ; et, d’examiner la question de la contribution des Etats membres au budget de l’Association.

Plan stratégique de l’ADRAO pour la période 2001–2010

L’un des principaux points à analyser portait sur le développement de la stratégie de l’ADRAO pour les 10 prochaines années. Les progrès réalisés à ce jour — le résultat du brainstorming et de l’analyse attentive — ont été présentés sous forme d’une ébauche des contenus proposés, avec des annotations faisant ressortir l’orientation de la réflexion à ce jour. Cependant, le principal facteur de la stratégie est la définition des priorités, et ce forum a donné à l’ADRAO l’opportunité de solliciter des feed-backs de la part des dirigeants des instituts nationaux de recherche de sa zone d’intervention — premiers partenaires de l’ADRAO. L’Association élabore actuellement un questionnaire pour réévaluer les principales contraintes à la production de riz amélioré dans la sous-région. Il a été donc demandé aux participants d’obtenir des réponses détaillées auprès de leurs collègues et d’autres contacts. La stratégie de l’ADRAO sera le reflet des éléments de la vision de SPAAR/FARA sur la recherche agricole en Afrique, du Plan stratégique du CORAF/WECARD, et de la Stratégie du GCRAI pour l’Afrique sub-saharienne.

Conclusions et recommandations

  • A l’issue des deux jours de réunion, les rapporteurs ont compilé une liste de conclusions et de recommandations, dont les suivantes :
  • Dans la nouvelle configuration des centres du GCRAI par rapport aux discussions en cours sur la vision du GCRAI 2010, le contexte unique de l’ADRAO en tant qu’Association régionale de par sa constitution doit être maintenu.
  • Le Comité a pris note des grandes lignes du Plan stratégique présenté, et a mandaté les membres du Groupe d’action du ROCARIZ à fournir une réponse à l’ADRAO lors de la cinquième Réunion régionale de la recherche rizicole qui se tiendra du 10 au 13 avril 2000. Il a également demandé à l’ADRAO de soumettre la version préliminaire complète du Plan stratégique aux membres du CEN, après sa révision en juin 2000 par le Conseil d’administration de l’ADRAO.
  • S’agissant de la nomination des candidats des Etats membres au Conseil d’administration, le Comité a reconnu la nécessité de rechercher des candidats compétents. Il a donc recommandé que l’on recherche également des candidats hors des SNRA traditionnels ; et a recommandé au Conseil des ministres de l’ADRAO de permettre au Conseil d’administration lui-même d’identifier des candidats potentiels à l’intérieur de la sous-région.
  • En ce qui concerne le recrutement du Coordinateur du ROCARIZ, le Comité a recommandé que le poste soit attribué à un Membre associé principal (APS) de l’ADRAO, sous réserve de la disponibilité des fonds, à défaut, le recrutement se fera pour un poste de chercheur visiteur. Le Comité a en outre donné mandat à l’ADRAO et au CORAF/WECARD de rechercher un financement pour le poste de Coordinateur. Il a été décidé que le Coordinateur rende compte au Directeur général adjoint chargé des programmes de l’ADRAO, au CORAF/WECARD lors de sa réunion annuelle, et périodiquement au CEN (ou au Comité exécutif du CORAF/WECARD).
  • Le CEN a également ajouté que le Comité directeur du ROCARIZ doit inclure au moins une personne non-chercheur (c-à-d quelqu’un d’une agence de développement).
  • S’agissant des projets collaboratifs ADRAO/SNRA, le Comité a recommandé que l’ADRAO explore plus d’opportunités pour les formations de groupe et les formations diplomantes, et que les SNRA doivent échanger leurs programmes de travail annuels en matière de recherche rizicole avec et par le biais de l’ADRAO, et leurs programmes de travail globaux dans le domaine de la recherche agricole sous les auspices du CORAF/WECARD.
  • S’agissant de la question de la contribution des Etats membres au budget de l’ADRAO, le CEN a reconnu que ces contributions sont essentielles pour motiver d’autres donateurs à octroyer des financements ; ils ont convenu que les SNRA devraient encourager leurs gouvernements à inclure leurs contributions dans les budgets nationaux ; et ils ont exhorté le Directeur général de l’ADRAO à poursuivre son programme de visites dans les pays membres.

About AfricaRice

AfricaRice is a CGIAR Research Center – part of a global research partnership for a food-secure future. It is also an intergovernmental association of African member countries.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Archives

%d bloggers like this: